La dysplasie de la hanche est une déformation de l’articulation au niveau de la hanche du chien. Il s’agit d’une maladie héréditaire qui atteint particulièrement le squelette de l’animal. Ainsi, il est aussi possible de rencontrer une dysplasie du coude ou de l’épaule chez le chien. Toutes les races de chiens peuvent être atteintes par cette pathologie, mais les grands chiens sont les plus souvent affectés. Comment détecter alors les signes de dysplasie de la hanche chez le chien et comment soigner cette maladie ?

 

Les causes de la dysplasie chez le chien

En cas de dysplasie, le chien développe une laxité de la hanche entraînant souvent des lésions irréversibles au niveau de l’articulation. Lorsque le chien vieillit, cette maladie peut être aggravée par la présence d’arthrose. La dysplasie de la hanche est une maladie héréditaire dont un nombre important de gènes sont mis en cause. Toutefois, elle peut ne pas s’exprimer chez certains animaux porteurs de la maladie. Mis à part l’hérédité, des facteurs extérieurs peuvent être à l’origine  de la dysplasie de la hanche chez le chien. Ces facteurs sont :

  •         La croissance trop rapide
  •         Les activités physiques intenses avant la fin de la croissance du chiot
  •         Une alimentation mal équilibrée trop riche en énergie
  •         Des traumatismes articulaires dus à des chutes

 

Image par Alain Audet de Pixabay

Les signes de la dysplasie de la hanche chez le chien

Bien que la dysplasie de la hanche soit une maladie héréditaire, aucun signe ne permet de détecter la maladie à la naissance de l’animal. Cependant, les signes deviennent plus visibles pendant la croissance ou lorsque le chien arrive à un âge avancé. Dans un premier temps, la dysplasie se manifeste par une arthrose précoce, mais ce signe peut passer inaperçu. Les différents symptômes d’une dysplasie sont :

  •         Un fessier peu musclé et les os des hanches sont plus saillants
  •         Une démarche anormale, souvent chaloupée avec dandinement
  •         Une mauvaise coordination des postérieurs
  •         Une raideur et des difficultés à se lever
  •         Une boiterie plus marquée en cas de froid
  •         Des difficultés à sauter ou pour monter un escalier

Si la dysplasie de la hanche du chien n’est pas traitée à temps, elle peut provoquer une boiterie. De ce fait, il est important de détecter la dysplasie afin de pouvoir prendre des mesures et d’intervenir rapidement. Pour confirmer la présence d’une dysplasie de la hanche, une radiographie de l’animal sera nécessaire.

 

Comment traiter la dysplasie de la hanche du chien ?

La dysplasie de la hanche peut toucher les chiens de toutes les races. Cependant, l’affection est fréquente chez les races de chiens de grands formats tels que le Berger allemand, le Labrador, le Rottweiler ou encore le Golden Retriever. La maladie peut également affecter les races de plus petite taille comme le bulldog anglais, le caniche, le cocker et l’épagneul breton.

En cas de dysplasie, le chien nécessite un suivi régulier du vétérinaire. Pour soigner une dysplasie de la hanche, l’intervention chirurgicale sera indispensable. Elle consiste à poser une prothèse afin de permettre à l’animal de marcher normalement. En revanche, pour soulager les douleurs provoquées par l’arthrose, le chien dysplasique sera placé sous traitement anti-inflammatoire.